Et si on pensait local après le COVID19 ?

Pour la première fois, une pandémie „mondialisée“ à l’époque du digital nous touche directement et tous.

Aujourd’hui, bien sûr, le plus important est d’endiguer le COVID-19 et de protéger notre population. Notre gouvernement et notre système de santé sont là pour répondre à ces questions urgentes. Le respect des règles nous permettra à tous de ne pas rallonger inutilement cette période de « shut down ».

Mais demain sera un autre jour, où nous allons percevoir  les limites de cette mondialisation effrénée,  qui est très inquiétante « comment comprendre que nos produits de base ne sont bientôt plus fabriqués qu’en Chine, en Inde, ou par d'autres pays à bas revenu. »

Il y a 4 ans, je terminais un cycle de formation „sur le développement durable“ donné par Christophe Clivaz, Professeur associé à l'Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne. Toute une série de thématiques ont été abordées :

  • taxe carbone pour limiter, empêcher les inepties industrielles
  • circuit court pour favoriser le commerce local
  • décroissance pour empêcher une pollution et un réchauffement climatique
  • gouvernance pour offrir à notre planète de nouvelles solutions durables

Ces sujets ne sont plus seulement des thématiques de réflexion mais de vrais sujets d’action.

Actuellement, les mouvements altermondialistes comme « Extinction Rebellion » nous alarment chaque jour... mais le fait d'être tous affectés dans notre vie quotidienne et notre liberté est une vraie leçon.

Nous devons changer!

Cette mondialisation se cache  partout :

  • Zalando avec ses 10 millions de paquets  représente 10 % du trafic de nos offices postaux avec 50% de retour et 9000 tonnes de CO2/an.
  • Booking.com et consorts qui s’accaparent plus de 60% des réservations hôtelières  !
  • Des déplacements avec Easyjet, Ryanair ou d’autres compagnies aériennes coûtent moins chers que le déplacement en train jusqu'à l’aéroport !
  • Les petits paquets livrés par milliers, de vêtements, d’objets électroniques expediés par Wish, Alibaba et autres, représentent 80% des petits colis distribués par la Poste. Ces entreprises ne paient pas de TVA (sic…): manque à gagner pour la confédération, 50 millions !

Le secret de ces géants? Un marketing et une communication d’une efficacité redoutable...

 
Il est venu le temps du « Think Local »  et de privilégier notre économie de proximité !

  • Notre détaillant local n’est pas forcément plus cher que Zalando.
  • Les magasins second hand sont une alternative intéressante.
  • Des vacances en Suisse à prix raisonnables c’est possible.
  • Du matériel de qualité, avec un service local de conseil et de réparations, est disponible pour éviter l’obsolence programmée, c’est un gage de développement durable.
  • Des restaurants ou des magasins qui proposent des produits locaux et de saison, ça existe.

Il est temps pour notre économie de proximité,  nos PME de prendre le train de la communication digitale pour faire connaitre  vos compétences,  vos produits locaux qui sont une vraie alternative à cette mondialisation effrénée…

Dans ces jours particuliers où nos déplacements sont limités, nos écoles fermées, pour la première fois la révolution digitale offrira le télétravail, les téléconférences, le e-learning, et même la e-médecine pour éviter d’engorger les urgences médicales.

NewCom4u aimerait vous offrir une série de webinaire (conférence à distance) pour vous montrer comment il est possible pour  des PME locales: hôtels, restaurants, commerces de détail  de réussir à créer une relation digitale avec leurs clients, tout en conservant accueil et service de proximité.

  • Jeudi 26 mars 16h-16h30 - Découvrir les outils digitaux pour le télé-travail
  •  Vendredi 27 mars 11h-12h - Introduction au marketing digital
  • Lundi 30 mars 11h-12h - Marketing digital : cas concrets
  • Mardi 31 mars 16h-17h -  CRM et Marketing automation: une approche gagnante
  • Mercredi 1er avril 11h-12h - Vos premières publicités sur Google et Facebook

 

 

LinkedIn
{{ message }}

{{ 'Comments are closed.' | trans }}